L’aide « contrat de génération » dans les entreprises

Transmettre le savoir au jeune avant de partir
Transmettre son « savoir » a un jeune avant de partir à la retraite c’est possible!

Les entreprises ou groupes de moins de 300 salariés peuvent bénéficier d’une aide de 4 000 € par an, pendant 3 ans, en cas de mise en place d’un contrat de génération.Néanmoins, les conditions d’éligibilité à l’aide diffèrent selon l’effectif de l’entreprise (ou du groupe). Pour celles de moins de 50 salariés, il faut embaucher un jeune en CDI et maintenir dans l’emploi un salarié d’au moins 57 ans. Un cas particulier est prévu si le chef d’entreprise a au moins 57 ans.

 Un jeune / un senior

Il faut embaucher un jeune en CDI, à temps plein ou à temps partiel (au moins 80 % de la durée du travail d’un temps plein). Ce jeune doit avoir moins de 26 ans (ou moins de 30 ans s’il est reconnu travailleur handicapé).

Il faut également maintenir dans l’emploi un senior âgé d’au moins 57 ans (ou d’au moins 55 ans s’il est reconnu travailleur handicapé), ou recruté à 55 ans et plus.

Si le chef d’entreprise est âgé de 57 ans et plus et qu’il recrute un jeune dans la perspective de lui transmettre son entreprise, il n’est pas nécessaire qu’il y ait dans l’entreprise un salarié âgé. Afin de rendre ce cas de recours plus facile, le jeune recruté peut avoir jusqu’à moins de 30 ans, et le chef d’entreprise n’a pas l’obligation de transmettre effectivement l’entreprise au salarié en question.

 Aide de l’Etat

L’aide de l’Etat est de 4 000 € par an : 2 000 € pour l’embauche d’un jeune et 2 000 € pour le maintien dans l’emploi d’un senior (ou pour le chef d’entreprise d’au moins 57 ans). Elle est versée tous les trimestres à l’entreprise par Pôle emploi.

Cette aide est subordonnée au maintien du jeune et du senior dans leur emploi, au respect des obligations déclaratives et de paiement des contributions et cotisations sociales et au fait de ne pas avoir procédé à certaines ruptures du contrat de travail, dans les six mois précédant l’embauche du jeune.

Il faut déposer la demande d’aide dans les 3 mois suivant le premier jour du contrat du jeune.

L’aide de l’Etat prévue dans le cadre des contrats de génération est particulièrement intéressante. Il est important de vérifier avant toute nouvelle embauche si vous êtes éligible à ce nouveau dispositif, et si tel est le cas, de respecter le formalisme pour en bénéficier.

Notre cabinet peut vous accompagner dans ces démarches. Contactez notre service social pour un diagnostic personnalisé !

article publié par Infodoc-experts sur www.infodoc-experts.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.